Ma révélation du jour, le magasinage est un sport !

Ma révélation du jour, le magasinage est un sport ! - Léonard Paprika

Ce n’est pas un pur hasard, mais j’accompagnais ma femme à faire des courses, et c’est à ce moment-là que je me suis rendu compte de la tâche difficile que cela représentait. Non pas pour dire, que nous les hommes, ne réussissons pas à faire ça correctement, mais qu’il faut vraiment avoir la stratégie d’un planificateur financier pour pouvoir économiser.

Petit plaisantin que je suis, je voulais relever le défi que ma femme me lançait, qui est celui de parvenir à acheter une liste d’articles au plus bas prix possible, ou du moins, en faisant les plus grandes économies possible. Je me disais que cela ne devait pas vraiment difficile, je n’aurai qu’à faire le tour de quelques magasins que je connais déjà, et le défi sera accompli. Elle jouait le jeu, et me suivit tout le long de la petite séance de magasinage. Mes objectifs étaient bien clairs, acheter une paire de chaussures, un sac à main, deux paires de lunettes, tous avec un prix en dessous de celui qui est écrit sur ma liste.

Nous voilà donc, partis en direction de la première boutique pour repérer les articles. Pour mon premier achat, je voulais marchander, mais les prix du magasin étaient fixes, il m’était totalement impossible de faire enlever un ou deux dollars de l’affiche. Je me sentais comme dans une célèbre émission. Et c’est reparti pour une autre direction. Il me fallait rassembler les informations rapidement, à savoir quels sont les magasins que je connais, lesquels proposaient des soldes intéressants, et où se trouve le coin des bons plans pour assurer mon coup.

Au bout de deux heures, j’ai pu payer une paire de bottes en cuir qu’elle a bien voulu essayer et négocier. Je commençais à perdre patience, et à avoir faim. Au cinquième magasin dans lequel on entrait, je lui demandais le secret, pour qu’elle puisse faire cette activité avec tant d’enthousiasme. Avec le sourire, elle m’a tout simplement répondu qu’elle déstressait en faisant le tour des magasins, et en arpentant les rayons des vêtements chics et tendances. Apparemment, c’est sa manière à elle d’oublier ses problèmes, un peu comme les passionnés de sport, face au petit écran. Imaginez-vous en talons, faire des kilomètres pour débattre le prix de quelques articles, et en tirer satisfaction.

Je suis resté perplexe. Mais plus tard, je compris la méthode. Elle repérait les articles en ligne, passait ses commandes en quelques clics de souris, ou les ajoutait à sa liste de favoris avant de venir les acheter en boutique.