Miami

Miami - Léonard Paprika

Ma sœur a toujours travaillé dans le domaine de la santé. Pendant quelque temps, elle a travaillé dans le traitement des cicatrices d'acné. Elle voulait parfois changer de profession, mais pour une raison ou pour une autre, elle repoussait toujours un peu la décision. En ce moment, elle s'occupe d'un octogénaire qui doit être un des gens les plus riches de la ville. Il paye bien, même très bien ! Voilà pourquoi elle ne prend pas de décision aussi vite que ça.

Sérieux, il semblerait qu'il soit très riche. On aurait dit un cheikh pétrolier. Il a des montres d'or, des vases Chinois qui d'après-lui, sont des originaux, des tapis Perses, de la vaisselle en porcelaine du haut de gamme... Parfois, je pense que c'est même obscène toute cette ostentation de luxe ! On m'a dit qu'il est un ancien banquier, mais je soupçonne qu'il n'est pas que ça. Enfin, je préfère ne rien savoir. En tout cas, ça ne me regarde pas. Son travail est de s'occuper de lui et non d'investiguer sur lui. Ma sœur n'est pas inspectrice de police.

Voilà le plus intéressant, l'autre raison pour laquelle elle travaille toujours chez lui. Toutes les années, en novembre ou en décembre, il part à Miami. D'après lui, c'est en raison du climat, mais je ne pense pas que ce ne soit seulement qu'en raison du climat. Ça peut vous paraître bizarre, mais ma belle grande sœur ne connaissait pas Miami avant de travailler pour ce monsieur et elle avait toujours rêvé d'y aller. Elle est donc partie avec lui et son entourage à la fin de novembre dernier. Même si elle n'y était pas allé en vacances, mais pour travailler, pour elle, c'était comme être en vacances. Après tout, c'était malgré tout un changement d'air.

Elle a profité du soleil autant que lui, même si elle était obligée de s'occuper de lui comme d'habitude, de lui rappeler de prendre ses médicaments, et même d'être entourée toute la journée de personnes âgées comme lui qui parlaient de milliers de dollars comme si ce n'était rien. On dirait qu'ils voulaient tous démontrer qu'ils ont une fortune plus grande l'une que l'autre, que l'un a une maison à Key Biscayne, l'autre à Miami Beach, un autre à Coral Gables, etc.

Comme je disais, elle a vraiment profité de son séjour à Miami. Le soleil lui a fait du bien. Aujourd'hui, elle est de retour, mais elle attend, avec impatience, l'hiver prochain pour s'éloigner de l'hiver cruel de Montréal.